Le salaire est fixé librement dans le cadre de la convention collective ou du contrat de travail. Mais quelques règles sont à respecter notamment : le salaire ne peut être inférieur au SMIG, ni aux salaires minimaux fixés par la convention collective. L’employeur doit en outre assurer l’égalité de rémunération entre homme et femmes.